Actuellement

Agenda

::: Théâtre :::

::: Théâtre ::: Loin de Linden :::
::: Mardi 23 février 2016 ::: de 20h30 à 23h55 :::
Sur scène, un homme convoque ses deux grands-mères. Eugénie, flamande et fille du garde-chasse, et Clairette, francophone et cosmopolite, dont le père était général. Leurs destins se sont croisés au Château de Linden un jour de l’hiver 1960, lorsque leurs enfants ont décidé de se marier. Le narrateur, petit-fils de l’une et de l’autre, s’interroge sur le moment de leur rencontre et sur le silence qui a régné entre elles. Qu’est-ce qui a empêché les deux femmes de se parler ?
Loin de Linden nous plonge dans l’histoire de la Belgique des années 60, les guerres, les conflits linguistiques. La pièce, délicate et passionnante, nous rappelle la vie telle qu’elle était il y a deux générations. Un dialogue émouvant, non sans humour, entre deux femmes que tout séparait.

"Loin de Linden" de Veronika Mabardi, mise en scène de Giuseppe Lonobile. Avec Valérie Bauchu, Véronique Dumont et Giuseppe Lonobile. Une coproduction de l'Atis Théâtre, du manège.mons et du Rideau de Bruxelles. Le texte est édité aux éditions Lansman.
 
::: Théâtre, Jeune public ::: Dernier délice :::
::: Samedi 30 janvier 2016 ::: de 14h30 à 16h00 :::
Co-production Art/e – Ateliers de la Colline - pour tous à partir de 9 ans.

Hervé et Tobias sont sur les routes depuis longtemps. Leur voyage a commencé alors qu’ils étaient envoyés par leur bon Roi pour recruter la main d’œuvre nécessaire au développement des entreprises nationales de fabrication de la frite liégeoise. Mais en cours de route, c’est le renversement ! Sous la pression de la mondialisation, la croissance économique devient ce qui guide la production. On a abandonné l’artisanat au profit de l’industrialisation, interdit la production traditionnelle pour mieux répondre aux attentes du marché international.

C’est ainsi que nos personnages sans ressource et contraints d’abandonner tout ce qui les définit, se retrouvent dans une situation précaire après plusieurs mois d’exil. Alors, lorsqu’on leur prête une salle, ils vont à la rencontre des gens pour partager leur histoire et pourquoi pas, trouver un logement, un abri, un soutien, une marque d’affection… Et un bout de terrain pour planter leur dernier délice.
 
::: Théâtre ::: M’appelle Mohamed Ali :::
::: Samedi 19 décembre 2015 ::: 20h30 :::
A partir de la vie de Mohamed Ali, l’acteur Etienne Minoungou et l’auteur Dieudonné Niangouna nous plongent la réalité africaine. Les victoires et les défaites, la résistance, la question de l’identité. Ils en appellent à Mohamed Ali, le boxeur du siècle, pour repenser une Afrique moderne dont les défis à relever sont quotidiens.
Minoungou incarne Ali. La ressemblance physique est forte. Il fait des allers-retours entre la vie du boxeur et celle de deux hommes de culture en Afrique. Trois hommes noirs partageant un engagement artistique, sportif et politique, qui vont ainsi au combat.
Le spectacle donne à réfléchir sur la collectivité, la combativité et le franchissement des limites. Etre Africain et en porter l’identité fièrement, comme on porterait un drapeau.


Théâtre, seul en scène
Avec Etienne Minoungou, texte de Dieudonné Niangouna, mise en scène de Jean Baptiste Hamado Tiemtoré
Une coproduction Compagnie Falinga / Théâtre le Public / les Récréâtrales / La Charge du Rhinocéros

 
::: Théâtre ::: Fais-moi plaisir ! :::
::: Du vendredi 4 décembre 2015 au 6 décembre 2015 ::: 0h00 :::
Par Les Comores, théâtre amateur

Paulo est célibataire, mais habite à l’occasion avec Julie. Celle-ci, reporter d’un journal régional refuse le mariage par souci de liberté. Lui, est agent dans une agence de pub. Ils s’aiment mais Paulo aimerait « légaliser » la situation. Julie part pour quelques jours en reportage ? C’est le moment que choisit Edgar, un bon copain, pour venir lui demander un service embarrassant…
 
::: Théâtre ::: Fais-moi plaisir ! :::
::: Du vendredi 27 novembre 2015 au 29 novembre 2015 ::: 0h00 :::
Par Les Comores, théâtre amateur

Paulo est célibataire, mais habite à l’occasion avec Julie. Celle-ci, reporter d’un journal régional refuse le mariage par souci de liberté. Lui, est agent dans une agence de pub. Ils s’aiment mais Paulo aimerait « légaliser » la situation. Julie part pour quelques jours en reportage ? C’est le moment que choisit Edgar, un bon copain, pour venir lui demander un service embarrassant…
 
::: Théâtre ::: La dégringolade :::
::: Du samedi 21 novembre 2015 au 22 novembre 2015 ::: 15h00 :::
Par l'Atelier Théâtre ados (13-14ans)

De Jean-Claude Martineau, adaptation et mise en scène de Vincent Delré

Son restaurant est en chute libre, son mari est un piètre cuisinier, sa clocharde de belle-soeur rapplique pour l'hiver et sa fille dévoile soudainement sa personnalité.
Bref, c'est la dégringolade !
 
::: Théâtre ::: Silence en coulisses :::
::: Du vendredi 6 novembre 2015 au 8 novembre 2015 ::: 20h00 :::
Par l'Atelier Théâtre-ados (15-16 ans)
De Michael Frayn, adaptation et mise en scène de Vincent Delré

On assiste aux répétitions d’une pièce, puis à sa représentation. Rien ne fonctionne comme prévu, les rivalités prennent le dessus. Une comédie endiablée qui nous donne l’occasion de découvrir l’envers du décor…
 
::: Théâtre ::: Si tu me disais viens :::
::: Vendredi 16 octobre 2015 ::: de 20h30 à 22h00 :::
Par la compagnie du caniveau

« Jusqu’à ce que je me mue en jeune homme en colère,
j’étais ce qu’ils appellent un jeune garçon rangé.
Je ne cassais pas mes jouets
et je disais bonjour sans discrimination
à tout le voisinage.
La rébellion vint sans fracas,
tout en douceur »

Après le voyage anthologique « Si tu me payes un vers »
place à une promenade funambule
au fil de l'œuvre
du poète liégeois Karel Logist.

Deux trublions,
Des papillons,
Des escargots et des ballons,
Une poignée de sable blond,
Une guitare donnant le ton,
Prenez place, on amarre.
 
::: Théâtre ::: Personne n’est parfait :::
::: Dimanche 10 mai 2015 ::: de 15h00 à 23h55 :::
De Simon Williams – adaptation française de Cerise Guy

Abandonné par sa femme et élevant seul leur fille adolescente, un pauvre statisticien écrit des romans à ses heures perdues, espérant, un jour se faire publier… Jusqu’à ce que l’un de ses manuscrits, qu’il signe d’un pseudonyme féminin pour répondre aux critères d’un concours, soit sélectionné par une maison d’édition ! La chance vire au cauchemar lorsque l’éditrice exige de rencontrer l’auteur… Le voilà contraint de se travestir en vieille dame fantasque ! Mais c’était compter sans le fait qu’il tomberait éperdument amoureux de son interlocutrice…
 
::: Théâtre ::: Personne n’est parfait :::
::: Samedi 9 mai 2015 ::: de 20h00 à 23h55 :::
De Simon Williams – adaptation française de Cerise Guy

Abandonné par sa femme et élevant seul leur fille adolescente, un pauvre statisticien écrit des romans à ses heures perdues, espérant, un jour se faire publier… Jusqu’à ce que l’un de ses manuscrits, qu’il signe d’un pseudonyme féminin pour répondre aux critères d’un concours, soit sélectionné par une maison d’édition ! La chance vire au cauchemar lorsque l’éditrice exige de rencontrer l’auteur… Le voilà contraint de se travestir en vieille dame fantasque ! Mais c’était compter sans le fait qu’il tomberait éperdument amoureux de son interlocutrice…